Il n’est pas aisé de donner un top 5 des plus grands compositeurs de musique classique pour plusieurs raisons : déjà il en existe énormément, certains sont plus connus que d’autres. Ensuite il existe plusieurs courants artistiques et donc musicaux.

Par musique classique on a souvent tendance à englober plusieurs courants : du baroque à l’impressionnisme en passant par le classicisme et le romantisme. Nous vous proposons de découvrir brièvement cinq grands compositeurs.

Johann Sebastian Bach : le maître de l’orgue

Né à Eisenach en 1685 et mort à Leipzig en 1750, Johann Sebastian Bach est l’un des représentants les plus connus du Baroque, mouvement artistique et musical s’étendant du début du XVIIe siècle au milieu du XVIIIe siècle. Les œuvres les plus connues de Johann Sebastian Bach sont très certainement ses œuvres pour orgues dont la célèbre Toccata et fugue en ré mineur, BWV 565 ainsi que sa composition pour clavecin Le Clavier bien tempéré, BWV 846-893, qui représente deux cycles de 24 préludes et fugues. L’œuvre de Bach est caractéristique d’une maîtrise remarquable du contrepoint d’une part : le fait de superposer plusieurs lignes mélodiques distinctes, et de l’harmonie d’autre part, le fait d’exécuter plusieurs sons simultanément, qu’on appelle aussi accords. La beauté des œuvres de Bach en fait une très bonne entrée en matière pour un amateur voulant découvrir la musique dite « classique ».

Wolfgang Amadeus Mozart : Le maître classique

Wolfgang Amadeus Mozart, né à Salzbourg en 1756 et mort à Vienne en 1791, est probablement le plus grand représentant du mouvement Classique, s’étendant de la mort de Johann Sebastian Bach en 1750 au début du Romantisme vers 1820. Mozart est décédé jeune, à l’âge de 35 ans, mais il laisse pourtant une œuvre impressionnante de plus de 600 compositions, principalement des concertos, symphonies et sonates. Mozart était également un maître de l’opéra. Ses œuvres, caractéristiques de l’art Classique, constituent une entrée en matière totalement pertinente. L’art du beau se combine avec la perfection de la composition pour donner parmi les plus belles compositions jamais écrites. La sonate pour piano No. 11 en A mineur dont le troisième mouvement est le célèbre Rondo alla turca ou encore l’opéra La Flûte enchantée K. 620 figurent parmi les œuvres classiques les plus connues.

Ludwig van Beethoven : le plus grand

Né à Bonn en 1770 et mort à Vienne en 1827, Ludwig van Beethoven est le représentant de plusieurs mouvements artistiques, si bien qu’il est difficile de le classer. Il est à la fois le dernier grand représentant du classicisme viennois – cercle composé notamment de Gluck, Haydn et Mozart – et l’un des précurseurs à la musique dite romantique, qui s’est développée tout au long du XIXe siècle. Beethoven a profondément influencé le monde artistique et musical de son temps à travers ses compositions symphoniques mais aussi pianistiques en contribuant notamment à l’élaboration de la technique pianistique. Ce qui est le plus remarquable concernant Beethoven est sa surdité qui le frappa à l’âge de vingt-sept ans. Le compositeur allemand a composé la plupart de ses œuvres magistrales en étant totalement sourd. Parmi ses œuvres les plus remarquables figurent ses neuf symphonies, la célèbre sonate pour piano en do dièse mineur No. 14, Op. 27 No 2, dite « Au clair de lune » ou encore la sonate « Pathétique » No. 8 Op. 13. Beethoven est considéré par plusieurs musicologues comme le plus grand compositeur de musique « classique ».

Frédéric François Chopin : Le pianiste

Né à Żelazowa Wola, en Pologne, en 1810 et mort à Paris en 1849, Chopin est l’un des représentants les plus emblématiques des compositeurs-pianistes romantiques, avec Franz Liszt et Charles-Valentin Alkan. L’œuvre de Chopin est en effet principalement composée d’œuvres pour piano, Chopin était avant tout un pianiste, qui passa la plupart de son temps à jouer et à développer la technique pour piano. Chopin, c’est en même temps le Romantique par excellence et le plus grand mélodiste de son temps. L’œuvre du pianiste polonais est reconnaissable par ses longues mélodies, une ambiance mélancolique et profondément romantique. Ses œuvres les plus connues sont certainement ses 21 Nocturnes composées entre 1827 et 1846, les plus connues étant la première en si bémol mineur, Op 9 No. 1, la vingtième en do dièse mineur, P 1 No. 16, et la dernière en do mineur, P 2 No. 8. Mais aussi ses quatre ballades pour piano ou encore ses sonates pour piano dont la Sonate pour piano No. 2, Op. 35, connue pour son troisième mouvement : la Marche Funèbre.

Piotr Ilitch Tchaïkovski : Le maître russe

Né à Votkinsk en 1840 et mort à Saint-Pétersbourg en 1893, Tchaïkovski est l’un des plus grands compositeurs de musique romantique russe. Tchaïkovski est connu pour ses opéras, grande caractéristique de la composition romantique russe. Ce qui fait de Tchaïkovski un maître est l’alliance entre la composition romantique d’inspiration occidentale et l’utilisation de mélodies folkloriques russes. On peut citer la célèbre Marche slave en si bémol mineur, Op 31. Tchaïkovski est aussi, et surtout connu aujourd’hui, pour s’être essayé à la composition de ballets. Parmi les plus emblématiques on cite Le Lac des Cygnes Op. 20, La Belle au bois dormant, Op. 66 ou encore Casse-Noisette, Op. 71.

Apprendre la musique

Découvrir ces grands Hommes est passionnant, on remarque notamment qu’ils étaient tous très talentueux. Mais ils étaient avant tout des artistes qui travaillaient beaucoup. La musique c’est beaucoup de travail, d’apprentissage, de rigueur, et de méthodes.

Si vous êtes passionnés par la musique classique, tentez votre chance en apprenant un instrument classique et ne vous laissez pas décourager par l’apprentissage du solfège. C’est comme apprendre à lire, prenant au début mais utile pour gagner du temps par la suite. Il existe de nombreuses méthodes pour apprendre le solfège en ligne rapidement, alors tentez votre chance !