Le Kilimandjaro est la montagne la plus haute du continent africain. Il est l’un des 7 sommets au monde que les trekkeurs les plus chevronnés désirent franchir. Il fait rêver plus d’un avec sa neige éternelle se trouvant sur son pic. Selon le niveau de chacun, il existe plusieurs itinéraires pour monter cette montagne. La voie Machame est la plus fréquentée et la plus adaptée si vous souhaitez faire de la randonnée entre amis ou en famille.

Le Kilimandjaro, le toit de l’Afrique

Le Kilimandjaro est un massif se trouvant dans le Nord-Est de la Tanzanie. Il est composé de trois

volcans éteints : le Shira, le Mawenzi et le Kibo. Le sommet de ce dernier, l’UhuruPeak, culmine à

5891 m d’altitude. C’est le point le plus haut en Afrique. Il est reconnaissable dans le monde entier par

sa calotte glaciaire.

Réussir la montée du Kilimandjaro est une réalisation pour les trekkeurs. En effet, monter cette merveille naturelle est un défi, car celle-ci est l’un des 7 plus grands sommets au monde. Être parmi ceux qui ont vu le toit de l’Afrique donc se mérite. Pour information, la distance à parcourir pour arriver au Pic Uhuru est de 40 km environ.

Pendant la montée, plusieurs trajets sont possibles. Avant de gravir cette montagne, il faut avoir à l’esprit que ce sera un défi physique. Pendant le périple, vous devez boire beaucoup d’eau, environ 3 l par jour. Pour le bon déroulement du trek, vous devez également avoir un guide qui connaît tous les recoins du Kilimandjaro. Il vous aidera à atteindre le sommet dans de bonnes conditions. Une équipe de porteurs est aussi à prévoir, un pour chaque participant à l’aventure.

Des itinéraires adaptés à chaque trekkeur

Pour réussir un trekking durant un circuit à la carte en Tanzanie, il faut en moyenne entre 5 à 10 jours. Cela dépend tout de même du niveau de chacun et de l’itinéraire choisi. En fait, il existe 7 points de départ, à choisir selon votre capacité physique et la durée de votre séjour.

Comme indiqué précédemment, la voie Machame est la plus fréquentée. D’ailleurs, elle est la plus adaptée aux trekkeurs amateurs. C’est celle que vous allez prendre si vous êtes en famille ou entre amis. Le trajet s’apparentera à une randonnée, accessible à ceux qui possèdent une bonne condition physique. Seule la dernière journée de marche, l’arrivée au sommet est un peu difficile. En chemin, vous allez passer par des paysages à couper le souffle. Il y a des forêts denses, des bruyères géantes, des steppes parsemées de séneçons géants et des déserts de pierres. Pour cette voie, il faut compter entre 5 et 7 j de marche.

Quant aux trekkeurs expérimentés, ils pourront prendre la voie Breach Wall. Ce parcours est à entreprendre si vous avez une bonne forme physique et que vous avez le pied montagnard. La partie la plus difficile est au-delà de 5 000 m d’altitude, et les pentes y sont très raides.